Liban

Tsahal a frappé des cibles du Hezbollah dans le sud du Liban

La tension monte et la situation ne fait que se dégrader au Proche-Orient où le Liban est désormais au bord du conflit. Des avions de Tsahal ont visé des installations militaires du Hezbollah dans le sud du Liban, selon communiqué du service de presse de l’armée.

« Dans la nuit, des avions israéliens ont attaqué des installations militaires du Hezbollah à Kfarkel et des infrastructures terroristes près de Bint Jbeil et Yarine », détaille le communiqué.

Le 6 mai, l’armée israélienne avait signalé avoir entamé les préparatifs pour l’évacuation de la population de l’est de Rafah. Le lendemain, l’armée a annoncé le début d’une opération à Rafah et la prise de contrôle du poste-frontière éponyme à la frontière entre la bande de Gaza et l’Égypte. Le 14 mai, l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) avait informé que, d’après les estimations de l’organisation, depuis le 6 mai, environ 450000 personnes avaient été forcées de quitter Rafah.

Précédemment, la communauté internationale avait appelé Israël à renoncer à une opération à grande échelle à Rafah. En particulier, les autorités américaines ont déclaré qu’elles considéraient une telle décision comme une erreur qui nuirait à la population civile et affaiblirait la sécurité de l’État hébreu. Les autorités israéliennes, à leur tour, insistent sur le fait que l’opération à Rafah est nécessaire à la « victoire complète » et à la défaite des forces du mouvement palestinien radical Hamas dans la bande de Gaza.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *